top of page
  • Facebook
  • Instagram

POST

Copie de La CDC ICI Montmagny-L'Islet en collaboration avec La Maison La Frontière vous invite à cet événement




Le mercredi 10 avril prochain, vous êtes convié à une courte rencontre sur l’itinérance.

 

De 10h à 12h à la salle multifonctionnelle de Cap-St-Ignace situé au 100 place de l’église.

Suivi d'un repas offert (sur inscription seulement: ici.ml.cj@gmail.com)

 

Mise en contexte :

Cette présentation a pour objectifs de reconnaître les acteurs de nos deux MRC qui ont participé au dernier dénombrement du 11 octobre 2022, d’en partager quelques résultats et surtout d’exprimer et échanger quelques des pistes de réflexion sur les réalités de l’itinérance.

 

Le 11 octobre dernier, nous étions plusieurs travailleurs de rue, de proximité et intervenants à questionner les personnes en situation d’instabilité résidentielle en commençant par une question de base : ont-elles un lieu d’hébergement sécuritaire où elles peuvent vivre tant qu’elles le souhaitent? Par la suite, des questions sur l’âge, le genre ou ce qui les a menées à l’itinérance permettent d’établir un meilleur profil du problème, et agir sur les réelles causes par la suite. 

 

Sujets abordés durant cette rencontre :

 

  • Résultats régionaux du rapport sur le Dénombrement des personnes en situation d’itinérance visible au Québec

  • Retour sur le sommet en itinérance du 15 septembre dernier à Québec qui a réuni plus de 400 acteurs jouant un rôle dans la prévention et la lutte contre l’itinérance.

  • Le rôle des acteurs municipaux dans la gestion de l'itinérance.

  • Qui sont ces gens qui « dérangent », acceptabilité sociale

  • Les services disponibles pour les personnes en situation d'itinérance : quels sont leurs points forts et leurs points faibles ?

  • Observations et causes sociales contribuant à l’itinérance : pénurie de logements abordables, dépendance, santé mentale

 

Richard Bégin, sera notre conférencier invité.  Aujourd’hui directeur du Centre d’aide et prévention jeunesse (CAPJ), Richard a commencé sa carrière dans le milieu communautaire en 1987 comme travailleur de rue. Il devient coordinateur du CAPJ au début des années 1990, où il évolue jusqu’au poste de direction.  


111 vues

Komentáře


bottom of page